Une surprise en toute fierté

4 MIN READ

Le jeudi 17 août dernier, plus de 50 personnes et notre partenaire, Fierté dans la Capitale, se sont rassemblés dans le cadre de l’activité réseautage : en toute fierté, qui a donné le coup d’envoi de la Semaine de la Fierté à Ottawa. 

La foule, bercée par les paroles de Larissa Desrosiers, a profité de la soirée pour réseauter et assister à une période de questions des plus fascinantes sur la nécessité d’agir immédiatement et le besoin de militer pour les droits des personnes 2ELGBTQ+. 

Nous nous sommes associés à Toby Whitfield, directeur administratif de Fierté dans la Capitale, pour surprendre une personne qui ignorait ce qui l’attendait, sur scène, au moyen d’un Prix de bâtisseuses et bâtisseurs communautaires de Centraide de l’Est de l’Ontario. 

À Centraide de l’Est de l’Ontario, nous estimons que tout le monde mérite d’être entendu, inclus et soutenu, peu importe s’il réside dans un quartier de Prescott et Russell, d’Ottawa, ou des comtés de Lanark et de Renfrew. Chaque jour qui passe, nous sommes solidaires des communautés 2ELGBTQ+ dans toute leur diversité. Nous reconnaissons et valorisons les expériences et les identités de chacun, car nous savons que c’est ainsi que nous progressons. 

VOICI NOTRE NOUVEAU BÂTISSEUR COMMUNAUTAIRE:

Fae Johnstone

Fae se distingue en tant qu’auteurice novateurice et cheffe de file au sein de la communauté, montrant sa détermination dans son engagement bénévole et son activisme. Depuis l’âge de 16 ans, ielle milite avec passion pour l’inclusion des personnes 2ELGBTQ+ à l’échelle locale et nationale. Elle s’investit avec une ténacité hors pair pour l’avancement d’un changement systémique au sein des communautés queer et trans, le tout étant orienté par ses propres expériences de harcèlement, d’oppression et de violence.

Fae se distingue en tant quauteurice novateurice et cheffe de file au sein de la communauté, montrant sa détermination dans son engagement bénévole et son activisme. Depuis lâge de 16 ans, ielle milite avec passion pour linclusion des personnes 2ELGBTQ+ à léchelle locale et nationale. Elle sinvestit avec une ténacité hors pair pour lavancement dun changement systémique au sein des communautés queer et trans, le tout étant orienté par ses propres expériences de harcèlement, doppression et de violence. 

Au-delà de son poste de directeurice administrateurice et de co-propriétaire de Wisdom 2 Action, et de sa présidence chez Momentum, Fae s’engage activement dans des activités de bénévolat et de défense d’intérêts. Elle a siégé à divers conseils d’administration, comme ceux du LGBT Youth Line, du Youth Mental Health et de Kind Space, pour n’en citer que quelques-uns. Grâce à ses contributions, Fae a renforcé l’influence de ces organisations et promu leurs missions respectives. 

Forte de son expérience au sein des secteurs de la santé mentale des jeunes et des droits en matière de santé sexuelle et reproductive, Fae sait de première main à quel point le harcèlement et la violence affectent les membres des communautés 2ELGBTQ+. Quand les cas de harcèlement et d’incitation à la haine envers les communautés queer et trans sont montés en flèche en 2019, Fae a pris l’initiative d’organiser un cours d’autodéfense spécialement conçu pour les membres des communautés 2ELGBTQ+. Fae est là pour faire entendre sa voix et pour mener avec détermination lorsque notre région est confrontée à des enjeux, tant en matière de justice sociale que de genre pour les communautés 2ELGBTQ+, et à des problèmes de santé et de sécurité pour tous les membres de nos quartiers. 

Fae a joué un rôle de leader de premier plan dans létablissement de réseaux visant à soutenir les communautés queer et trans à Ottawa et ailleurs au pays. Ielle a joué un rôle clé dans létablissement de Santé Transgenres Ottawa, un organisme dirigé par des personnes trans qui cherche à améliorer les programmes et les soins de santé pour les personnes trans à Ottawa. Et que dire de son rôle en tant que cofondatrice de lOttawa Trans Fest! Avec larrivée de la pandémie de COVID-19, les communautés 2ELGBTQ+ ont perdu de nombreux espaces et annulé plusieurs événements; les personnes queer et trans navaient pas aussi facilement accès à du soutien. Une multitude de personnes se sentaient isolées et la haine anti-trans continuait de se propager. Fae et un membre de son entourage ont spontanément décidé dorganiser le Trans Fest 2020, seulement deux semaines avant le début des célébrations de la Fierté dans

la Capitale dOttawa. En lespace dune semaine, Fae avait réussi à amasser des fonds, à établir des partenariats et à lancer une campagne de financement participatif pour couvrir tous les frais de lévénement. À la fin de cette semaine-là, ielle avait coordonné un mini-festival complet, qui comptait plus dune douzaine dactivités et qui avait accueilli des centaines de personnes dans notre région. 

Cette militante engagée a grandement influencé les discussions politiques et les conversations sur les droits des personnes 2ELGBTQ+. Grâce à ielle, les problèmes trans et queer ont figuré à l’ordre du jour de tous les ordres du gouvernement, les mettant ainsi de l’avant de sorte qu’ils ne soient pas ignorés. Fae montre ouvertement son engagement pour offrir aux membres des communautés 2ELGBTQ+ le soutien dont ils ont besoin et garantir les droits qu’ils méritent, en passant par les manifestations mettant en lumière le slut-shaming1 aux discours sur les droits des personnes transgenres devant le Parlement.  

Fae se distingue, à une époque où la haine prend de l’ampleur, en tant que bâtisseureuse communautaire hors du commun. Ielle a investi d’innombrables heures pour améliorer le bien-être des personnes 2ELGBTQ+ et pour faire d’Ottawa, de l’Ontario et du Canada des endroits plus prospères et sécuritaires pour toute la population. 

Nota : Centraide s’efforce de rédiger des contenus inclusifs et respectueux de tout l’éventail de la diversité. Fae, qui s’identifie parfois au genre féminin, utilise aussi des pronoms non-binaires. Centraide pourrait utiliser des procédés exploratoires, comme le point médian et les néologismes, dans ce blogue même s’ils ne sont pas reconnus par les ouvrages de référence. 

Vous connaissez un ou une bénévole qui va au-delà des attentes pour sa communauté? Nous acceptons des candidatures dans le cadre de notre programme de Prix de bâtisseuses et bâtisseurs communautaires tout au long de lannée!

CATEGORIES
LAST UPDATED

Similar Stories

Jennifer Francis, récipiendaire d'un Prix de bâtisseuse communautaire 2024, s'engage à appuyer les filles et les femmes dans les STIM.
L’exceptionnel bénévolat que fait Aaron McFarlane pour soutenir les jeunes à risque et les jeunes itinérants fait de lui le nouveau lauréat d’un Prix de bâtisseur communautaire.
Share
Tweet
Post
Email